Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pérou : L'opposition intensifie ses pressions

9 Septembre 2021, 19:34pm

Publié par Bolivar Infos

La pression politique et médiatique de l'opposition pour qu'il y ait des changements dans le cabinst ministériel tend à s'intensifier aujourd'hui au Pérou au milieu des attaques et des critiques destinées à discréditer une bonne partie des ministres. 

 

Des délégations des partis de l'opposition modérée, Action Populaire (AP) et Alliance pour le Progrès (APP), ont demandé des changements au président Pedro Castillo en assistant en tant qu'invitées du président dans le cadre de sa recherche d'une relation fluide avec le Congrès où le parti au pouvoir n'a pas la majorité.

 

Le dirigeant d'APP, César Acuña, a dit qu'il avait demandé au chef de l'Etat de remplacer le premier ministre Guido Bellido et le ministre du Travail Íber Maraví pour qu'il soit possible de gouverner et sous prétexte « qu'une ou 2 personnes ne peuvent mettre le gouvernement en danger. »

 

Le patron de centre-droite a ajouté que l'Exécutif ne doit pas s'entourer de personnes liées au Mouvement pour l'Amnistie et les Droits Fondamentaux (MOVADEF), une organisation qui promeut la libération des anciens insurgés d'il y a 20 ans et des militaires emprisonnés pour des crimes d'Etat.

 

Le MOVADEF a présenté les signatures nécessaires pour s'enregistrer comme parti légal, ce qui a été rejeté parce que ses statuts revendiquaient la « pensée de Gonzalo, » le pseudonyme du chef emprisonné de feu le groupe armé Sentier Lumineux.

 

L'inclusion du membre du MOVADEF César Tito Rojas dans une délégation de la région andine de Puno à la présidence du Conseil des Ministres à cause de plaintes régionales a donné l'occasion à la presse d'intensifier ses accusations contre Bellido à propos de liens présumés avec le groupe et même de l'accuser d'affinités avec le Sentier Lumineux.

 

Les médias d'opposition insistent malgré les démentis officiels pour affirmer que Bellido a reçu Rojas bien que, selon le Gouvernement, la délégation dont il faisait partie ait été reçu par un fonctionnaire de faible rang.

 

Pour sa part, le porte-parole du groupe parlementaire du parti centriste AP, Carlos Zeballos, a fait savoir après que son groupe législatif ait rendu visite à Castillo, qu'il lui avait suggéré de changer aussi les ministre des Transports, Eduardo González, et de la Défense, Walter Ayala, mais que la décision est entre les mains du président.

 

Aussi bien Bellido que le groupe du parti au pouvoir, Pérou Libre, ont répondu aux pressions que la nomination des ministres désignés il y a à peine 6 semaines, est une attribution du président et non des partis qui ont perdu les élections.

 

Castillo a affirmé lundi dernier, dans un message concerant différents sujets, que ses ministres sont constamment évalués, qu'ils s'engagent à présenter les objectifs de leur travail et les résultats parleront de leur action.

 

Certains médias ont noté que 2 personnalités progressistes, l'ancienne ministre des Femmes, Aída García, et l'économiste Gonzalo García ont rendu visite à Castillo.

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar infos 

 

Source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2021/09/08/peru-oposicion-intensifica-presion-por-cambios-ministeriales

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/09/perou-l-opposition-intensifie-ses-pressions.html