Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Amérique Latine : Les Etats-Unis affrontent la Chine

9 Octobre 2021, 17:22pm

Publié par Bolivar Infos

Par Osvaldo Rodríguez Martínez

 

Pour s’opposer à la présence de la Chine en Amérique latine, une délégation de haut niveau des États-Unis s’est rendue au Panama pour promouvoir d’initiative Build back better World (reconstruire un monde meilleur), selon une source officielle.

 

Un communiqué de la présidence a fait savoir que le président Laurentino Cortizo a rencontré dans la soirée de mercredi Daleep Singh, le conseiller adjoint à la sécurité nationale des États-Unis pour l’économie internationale qui était à la tête de la délégation.

 

Lors de cette rencontre, ils ont abordé des sujets concernant le changement climatique, la sécurité, la. technologie et l’énergie.

 

L’objectif de cette visite était de mettre en marche l’initiative du G7 (Groupe des 7) approuvée en juin dernier et connue sous le sigle B3W qui « a comme priorité d’investir dans les gens, dans la santé, dans l’inclusion digitale, dans le changement climatique et dans l’égalité de genre, » affirme la source.

 

« Sngh a déclaré que, grâce à cette tournée par la Colombie, l’Équateur et le Panama, le Gouvernement des États-Unis cherche à s’associer avec ses grands alliés et ses grands amis pour lancer une série d’initiatives concernant les infrastructures stratégiques qui permettent d’améliorer la qualité de vie de ses habitants, » selon la note.

 

La délégation, qui comprend trois autres fonctionnaires du département d’État et de la corporation financière de développement international, a rencontré le ministre de l’environnement, des travaux publics et de l’investissement privé et des directeurs de l’énergie et de l’innovation gouvernementale.

 

Le groupe a rencontré aussi l’administration du Canal de Panama avec laquelle il a parlé de futurs projets d’infrastructures concernant la voie interocéanique et l’objectif de rejets de carbone négatifs.

 

Les objectifs généraux des échanges ont tourné autour de l’économie verte, de la chaîne de fournitures sans contamination, d’infrastructures technologiques et du financement des États-Unis pour ce projet, le fait savoir le communiquer.

 

Le 12 juin dernier, le président des États-Unis Joe Biden a présenté devant le G7 cette initiative que la Maison-Blanche a qualifiée de « concurrence stratégique avec la Chine » en réponse au méga projet du géant asiatique intitulé « la frange et la route » lancé en 2013.

 

En désaccord avec la proposition exprimée par le président disant que le B3W était destiné à « satisfaire les terribles besoins en infrastructures des pays à bas et moyens revenus » le parcours initial de mise en place de cette initiative en Amérique Latine semble démentir cette objectif, disent certains analystes.

 

Les antécédents du scénario caché pour l’affrontement pourrait être la visite au Panama du président chinois Xi Jinping en décembre 2018, en réciprocité à la rencontre à Pékin avec son homologue panaméen de l’époque Juan Carlos Varela, en novembre 2017, et à l’établissement de relations entre les deux pays en juin de cette année.

 

Quand la visite de Xi a été « révélée » au Gouvernement des États-Unis, un voyage éclair du secrétaire d’État de l’époque Mike Pompeo a prévenu Varela que la Maison-Blanche, que dirigeait alors Donald Trump, était ennuyée.

 

« Le problème, c’est quand apparaissent des entreprises d’État qui clairement ne sont pas transparentes, ne sont pas motivées par le marché et ne sont pas conçues pour bénéficier aux gens de Panama mais bien pour bénéficier au gouvernement chinois, » a dit Pompeo.

 

Le département d’État a publié littéralement son message : «… rappeler à la région entière que quand la Chine appelle, ce n’est pas toujours pour le bien des citoyens de ce pays et quand elle montre une initiative droite et légitime, quand c’est transparent et conforme à la loi, cela s’appelle concurrence et c’est quelque chose que les États-Unis favorisent... »

 

Mais dans ce cadre, il se contredit en réaffirmant la «Concurrence bienvenue » du géant asiatique et en qualifiant l’action de la Chine « d’activité économique prédatrice. »

 

Malgré la planification de la revanche occidentale sur le terrain de l’économie, un journaliste européen ironise en disant que même si le fonctionnement du B3W n’est pas très clair, les Chinois ont huit ans d’avance avec leur projet très bien conçu intitulé « la frange et la route. »

 

Traduction de Françoise Lopez pour Bolivar infos 

 

source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2021/09/30/estados-unidos-confronta-a-china-en-latinoamerica/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/10/amerique-latine-les-etats-unis-affrontent-la-chine.html