Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Extermination et persécution de migrants vénézuéliens en Colombie

14 Octobre 2021, 16:53pm

Publié par Bolivar Infos

Le Venezuela, dans l'exercice de son droit légitime et souverain de défendre ses ressortissants qui subissent du harcèlement sur le sol colombien, dénoncera le Président de la Colombie, Iván Duque, devant la Cour Pénale Internationale (CPI) pour le délit d'extermination et de persécution de migrants vénézuéliens, conformément à l'article 7.1.H du Statut de Rome. C'est ce qu'a fait savoir mercredi la vice-présidente exécutive de la République, Delcy Rodríguez, lors d'une conférence de presse.

 

Rodríguez a indiqué que ces actes de persécution et ces assassinats « sont devenus une politique systématique et massive contre nos ressortissants. »

 

Elle a évoqué l'assassinat, ce 8 octobre, de 2 enfants vénézuéliens et a affirmé que la xénophobie dans le pays est le résultat de l'extrémisme politique que l'opposition vénézuélienne a encouragé. « Ces enfants ont été stigmatisés, ils ont été victimes du délit de haine, ils ont été insultés dans leur dignité d'enfants, qualifiés de scélérats, de voleurs, de délinquants par des commerçants de la municipalité de Tibú. »

 

« Nous avons été en contact avec des membres des familles (…) Les autorités de notre service de l'immigration ont été en contact avec les autorités du Nord de Santander parce que ce crime ne peut rester impuni. »

 

Des Vénézuéliens assassinés ou disparus en Colombie

 

Elle a indiqué que 2 061 Vénézuéliens ont été assassinés en Colombie depuis 2017, selon les chiffres du Département de Médecine Légale colombien, ce qui confirme qu'il existe une politique d'extermination des migrants vénézuéliens qui ont été victimes de délits de haine, de violence sexuelle et de xénophobie.

 

De plus, selon les données de l'Orgnaisation Non Gouvernementale de Conseil en Droits de l'HOmme et en Déplacements (CODHES), en 2021, 360 Vénézuéliens ont été assassinés en Colombie. « C'est à dire que cela dépasse même les 292 morts colombiens tués dans les 76 massacres survenus en 2021 en Colombie. » Elle a aussi parlé de 836 disparus vénézuéliens. 

 

« Nos migrants sont assassinés en Colombie. Ils sont victimes de persécution xénophobe dans les pays du Cartel de Lima, » a souligné Rodríguez et elle a révélé à l'opinion publique les preuves de ces crimes contre les droits de l'homme.

 

Elle a demandé à l’Organisation Internationale pour les Migrations, à l'Agence de l'ONU pour les Réfugiés (ACNUR) et à la haute commissaire pour les droits de l'homme, Michelle Bachelet, de faire une déclaration et une enquête immédiatement sur l'assassinat des 2 enfants vénézuéliens dans le Nord de Santander « et sur ce qui se passe en Colombie contre nos migrants. »

 

Enfin, elle a dit que le Gouvernement d'Iván Duque se distingue par la souffrance des migrants : « La Colombie, en 1 an, a reçu 1 600 000 000 de $ pour s'occuper des migrants vénézuéliens : une grosse farce, ils ont tout volé. »

 

« L'opposition extrémiste vénézuélienne et le Gouvernement colombien se coordonnent pour déstabiliser le Venezuela, mais ils se coordonnent aussi pour voler l'argent qu'ils vont demander par le monde pour s'occuper des migrants vénézuéliens. » 

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://albaciudad.org/2021/10/venezuela-denunciara-a-ivan-duque-ante-la-corte-penal-internacional-por-exterminio-y-persecucion-de-migrantes-en-colombia/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/10/venezuela-extermination-et-persecution-de-migrants-venezueliens-en-colombie.html