Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Le Gouvernement demande une enquête sur la persécution des vénézuéliens en Colombie

21 Octobre 2021, 17:30pm

Publié par Bolivar Infos

Caracas, 20 octobre (RHC) Le gouvernement vénézuélien a demandé aujourd’hui au haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, d’ouvrir une enquête sur les crimes haineux et les persécutions contre les migrants colombiens.

 

Dans des déclarations à la presse, la vice-présidente Delcy Rodriguez a donné lecture d’une lettre adressée à la haute fonctionnaire des Nations unies, afin d’obtenir leur participation active à une vaste enquête sur la privation systématique et intentionnelle des droits fondamentaux des migrants vénézuéliens en territoire colombien.

 

La vice-présidente a souligné que de telles violations des droits de l’homme constituent des crimes potentiels contre l’humanité et a exhorté Mme Bachelet à mener des enquêtes conduisant à la cessation des crimes de haine contre les migrants vénézuéliens en Colombie.

 

Rodriguez a rappelé que la manifestation la plus récente d’épisodes de violence et de xénophobie contre la population vénézuélienne dans le pays voisin a eu lieu le vendredi 8 octobre 2021 dans la localité de Tibu, département de Norte de Santander, où deux jeunes ont été assassinés.

 

De même, la vice-présidente a cité des chiffres de l’Institut national de médecine légale de Colombie, selon lesquels entre 2017 et 2020 plus de deux mille personnes originaires du Venezuela ont été tuées de manière violente en territoire colombien.

 

Face à ce scénario, la vice-présidente Delcy Rodriguez a exhorté le bureau du Haut-commissaire de l’ONU à exiger de l’État colombien qu’il respecte ses obligations de protection des droits humains des migrants sur son territoire, indépendamment de leur nationalité ou de leur statut migratoire.

 

Source Prensa Latina

 

https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/274461-le-venezuela-demande-a-lonu-denqueter-sur-les-crimes-de-haine-en-colombie