Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Argentine : Echanger la dette contre des actions environnementales

3 Novembre 2021, 18:40pm

Publié par Bolivar Infos

Le président Alberto Fernández a participé mardi matin à la session plénière du Sommet des dirigeants de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26) à Glasgow, en Écosse, où il a réaffirmé l'engagement de l'Argentine face à la crise environnementale et a assuré que "pour aller de l'avant avec l'ordre du jour des transformations nécessaires, nous devons créer des mécanismes de paiement pour les services écosystémiques, échanger la dette contre l'action climatique et installer le concept de dette environnementale".

 

"L'Argentine réaffirme son engagement envers la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et son accord de Paris, et adopte la lutte contre le changement climatique comme politique de l'État", a-t-il déclaré lors de son discours lors du dernier jour du sommet tenu sur le Scottish Event Campus, où il était accompagné du ministre des Affaires étrangères Santiago Cafiero.

 

En outre, il a assuré que pendant son administration, la "contribution nationale déterminée a été augmentée de 27,7 % par rapport à 2016" et que "dans le cadre de nos engagements", ils ont présenté une deuxième communication sur l'adaptation "avec des objectifs, des lignes directrices et des besoins pour répondre à ce programme".

 

Nous aussi - a-t-il expliqué - "nous assumons l'engagement de favoriser l'investissement et le développement de chaînes de production nationales pour progresser avec une matrice énergétique inclusive, stable, souveraine, durable et fédérale ; et nous mettons en place un complexe de production et d’exportation d'hydrogène comme nouveau vecteur énergétique".

 

Il s'est également engagé à prendre "des mesures profondes pour éradiquer la déforestation illégale, la classant parmi les crimes contre l’environnement" et a annoncé qu'il enverrait au Congrès national "un nouveau projet de loi sur les budgets minimums pour la protection de l'environnement des forêts primaires".

 

D'autre part, il a souligné la nécessité de mettre en œuvre l'émission des droits de tirage spéciaux du Fonds monétaire international pour "un grand pacte de solidarité environnementale qui inclurait les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, et qui servirait à prolonger les délais de la dette et à appliquer des taux plus bas".

 

À cet égard, il a proposé de créer un "comité politique et technique sur le financement climatique, avec une représentation équitable des pays développés et en développement, pour travailler à la définition d'une feuille de route sur la façon de mobiliser les fonds nécessaires, de reconnaître le principe de responsabilités communes mais différenciées et de prendre en compte l'endettement et les contraintes structurelles, ainsi que les besoins en matière de bien-être social". Et il a conclu : "Il est temps d'agir, faisons-le ensemble."

 

traduction Appel corrigée par Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol:

https://www.resumenlatinoamericano.org/2021/11/02/argentina-alberto-fernandez-propuso-el-canje-de-deuda-por-acciones-ambientales-y-anuncio-una-nueva-ley-de-bosques/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/11/argentine-echanger-la-dette-contre-des-actions-environnementales.html