Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Honduras : On n’a pas besoin de relations avec le Chine 

4 Décembre 2021, 18:57pm

Publié par Bolivar Infos

« Le Honduras a des relations avec Taïwan et n’a pas besoin d’en avoir avec la Chine et ses relations avec les Etats-Unis sont bonnes, » a déclaré Salvador Nasralla, le vice-président élu avec Xiomara Castro qui a gagné les élections de dimanche dernier et sera présidente du pays.

 

Castro, qui a une grosse avance sur 62 % des bulletins dépouillés et dont la victoire a été reconnue par son principal rival Nasry Asfura et par le président sortant Juan Orlando Hernández, avait affirmé pendant sa campagne que si elle gagnait, elle établirait immédiatement des relations officielles avec Pékin.

 

Mais peu après une visite inattendue de Brian Nichols, le secrétaire d’État adjoint des Etats-Unis pour l’hémisphère occidental, au Honduras, la semaine dernière, un conseiller de la candidate qui avait rédigé son programme politique a précisé qu’aucune décision définitive n’avait été prise.

 

« Il n’y a pas de relations avec la Chine, les relations sont maintenues avec Taïwan. Nos alliés commerciaux, proches et historiques, ce sont les Etats-Unis. Nous ne voulons pas nous battre avec eux, » a dit à Reuters Nasralla.

 

« Pourquoi établir des relations avec la Chine ? » s’est demandé Nasralla lors d’une interview accordée par téléphone et il a fait les mêmes déclarations au journal local El Heraldo.

 

Cette année, il y aura 80 ans que le Honduras, l’un des 15 pays qui ont des relations diplomatiques avec Taïwan, a des relations avec cette île asiatique considérée par la Chine comme une province rebelle alliée de Washington.

 

Les Etats-Unis ne sont pas seulement le plus important partenaire commercial du Honduras : là-bas résident un peu plus d’1 000 000 de Honduriens, légalement ou illégalement, qui envoient plus de 5 000 000 000 de $ par an dans e pays, ce qui représente plus de 20 % de son PIB.

 

Nasralla, un présentateur de télévision populaire, a précisé que la décision de ne pas établir de relations avec la Chine au détriment de Taïwan pour le moment a été adoptée par les 3 partis qui composent l’alliance qui soutient Castro. Il avait renoncé en octobre dernier à se présenter à la présidence pour le parti Salvador du Honduras pour s’allier à Castro, de LIBRE.

 

Il a insisté sur le fait que les relations du Honduras avec Washington sont bonnes et que c’est une priorité pour le nouveau Gouvernement qui a « les pieds bien sur terre et sait que son partenaire principal, ce sont les Etats-Unis.

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2021/12/03/honduras-ya-empiezan-los-retrocesos-el-vice-electo-nasralla-dice-que-no-son-necesarias-relaciones-con-china/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/12/honduras-on-n-a-pas-besoin-de-relations-avec-le-chine.html