Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pérou : Pedro Castillo affronte une nouvelle attaque

19 Décembre 2021, 18:32pm

Publié par Bolivar Infos

Le procureur général a présenté devant le procureur de la Nation un écrit dans lequel il dénonce le président pour la commission présumée des délits de parrainage illégal et de trafic d’influences.

 

La plainte du procureur obligera le procureur de la Nation, Zoraida Ávalos, à prendre une décision sur l’ouverture d’une enquête préliminaire sur le président Castillo : « face à la présentation d’une plainte, le bureau du procureur doit agir, » ont déclaré des sources proches du Ministère Public.

 

Le procureur Soria Luján a demandé au représentant du Ministère Public de ne pas appliquer l’article 117 de la Constitution qui interdit d’enquêter sur un président de la République dans l’exercice de ses fonctions pour des délits de droit commun.

 

Cette plainte a été déposée lorsque, la semaine dernière, le Congrès en session plénière a rejeté la motion de destitution du président Pedro Castillo, déposée par le groupe des partis de droite le 25 novembre dernier.

 

Le ministre de la Justice Aníbal Torres a indiqué que les personnes qui ont perdu les élections générales 2021 essaient d’attribuer des délits au président Castillo pour le destituer.

 

« Ce qui se passe, c’est que les partisans de la destitution, ceux qui ont perdu les élections, font ce travail très intense avec la presse très désespérée pour trouver des faits dont le président serait responsable pour pouvoir le destituer, comme le disent les organismes internationaux et la commission inter-américaine des droits de l’homme elle-même, » a-t-il déclaré lors d’une interview accordée à TV Perú.

 

Torres a qualifié « d’absurde » le fait qu’on demande au président de consigner le nom des personnes avec lesquelles il s’est réuni puisqu’il ne s’agissait pas de réunions officielles.

 

« Une autre absurdité : que le président ne puisse pas, chez lui, recevoir ses parents, ses frères, ses oncles, ses neveux ou d’autres personnes qui viennent le voir. »

 

« Doit-il enregistrer ces personnes ? Qui adit qu’il était obligé de faire cela ? Dans quelle règle cela se trouve-t-il, dans quelle Constitution, dans quelle loi ? Il n’y en a pas. C’est une absurdité. C es faits qui ne sont pas des faits officiels n’ont pas à être enregistrés. »

 

Pour sa part, Castillo a déclaré jeudi dernier que 2022 doit être l’année pendant laquelle on réussira à « arrêter la pandémie, à accélérer le rétablissement de l’économie et a renforcer les institutions et la gouvernabilité du pays. »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2021/12/18/peru-pedro-castillo-afronta-nueva-embestida-desestabilizadora/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/12/perou-pedro-castillo-affronte-une-nouvelle-attaque.html