Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Equateur : Ils ont détruit toutes les institutions

16 Février 2022, 17:46pm

Publié par Bolivar Infos

L’ancien président de l’Équateur Rafael Correa, a affirmé vendredi que la crise de la sécurité que vit son pays est la conséquence des actions des autorités qui ont détruit toutes les institutions établies sous son gouvernement.

 

Lors d’une interview dans l’émission « En Clave Política », diffusé par Telesur, Il a affirmé que « la situation d’insécurité en Équateur est due au fait qu’ils ont tout démantelé par haine de Correa (…) Le problème a plusieurs dimensions. »

 

L’ancien chef d’État a rappelé que, sous son gouvernement, il existait un ministère qui coordonnait les problèmes de la sécurité « parce que la lutte contre l’insécurité doit être complète. »

 

En Équateur, ils ont tout détruit avec le néolibéralisme, ils en ont fini avec les institutions, la stratégie, la vision intégrale, la planification : « Nous avions même des écoles et des universités dans les prisons, les prisonniers étaient occupés à étudier, pas à s’entretuer. Tout cela, ils l’ont démantelé par haine de Correa. Ils ont détruit le ministère de la justice, chargé de la réinsertion sociale, ils ont détruit le ministère de l’intérieur, chargé de la sécurité des citoyens, » a-t-il affirmé.

 

Correa a indiqué que l’un des facteurs qui influent sur cette réalité est la qualité des gouvernants qu’ils ont : « L’absence d’efficacité et d’efficience, de dynamisme, de conviction et d’engagement. La qualité des fonctionnaires est terrible (…) Avec ce niveau d’efficacité et d’efficience , nous n’allons pas gagner le combat contre l’insécurité. »

 

« Un autre facteur est la crise économique dont le coût retombe sur les plus pauvres. Il y a de plus en plus de chômage et d’inégalités et tout cela provoque l’insécurité. Il y a d’autres facteurs, c’est un problème à plusieurs dimensions, » a-t-il ajouté.

 

« En Équateur le coût de la crise, ce sont les plus faibles qui le payent, la classe moyenne, alors que le grand capital ne paye rien, ils éliminent l’impôt sur les successions pour eux.

 

Il a prévenu que pour le Gouvernement, les prisons sont « comme un butin politique » et qu’il y a un gros degré de corruption. C’est pourquoi, même un char de combat peut passer s’il paye assez pour entrer dans la prison. Est-ce ainsi qu’aux va contrôler la sécurité dans les prisons ? »

 

« La sécurité n’est pas seulement une question de force publique, c’est aussi une question de développement humain. »

 

L’ancien président a précisé que toutes les avancées obtenues, les plans et les stratégies mises en place sous son gouvernement en matière de sécurité ont été détruits « parce que ça, c’est le néolibéralisme. »

 

Nous avons été sous-développés pendant 200 ans, pour sortir nos pays du sous-développement, tu dois être prêt à mettre ta vie en jeu, tu dois avoir une pensée, une vision, t’être préparé.

 

Il a regretté également la manipulation de certains secteurs de la population par certains médias : « En Équateur, il y a une lutte de visions. Aujourd’hui, ils se plaignent du néolibéralisme mais ils ne comprennent pas que c’est pour cela qu’ils ont voté en avril, manipulés par la presse. »

 

« En étant réaliste, je ne vois pas de solution avec le modèle qui prédomine actuellement en Équateur, » a conclu l’ancien président Rafael Correa.

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol : 

https://www.telesurtv.net/news/rafael-correa-destrozo-institucionalidad-ecuador-inseguridad-20220128-0039.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2022/02/equateur-ils-ont-detruit-toutes-les-institutions.html