Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pérou : Pedro Castillo pourrait dissoudre le Congrès si son nouveau cabinet n’obtient pas la confiance

5 Février 2022, 18:17pm

Publié par Bolivar Infos

Des groupes d’opposition remettent en question Héctor Valer pour une affaire de violence familiale présumée en 2017. Le fonctionnaire, qui nie les faits, soutient que c’est une nouvelle tentative de déstabilisation du Gouvernement.

 

Moins de 48 heures après avoir été nommé premier ministre, Héctor Valer a été remis en question par les députés d’opposition pour une soi-disant plainte contre lui pour violence familiale. Valer, en 2017, avait été accusé de maltraitance par son ex-femme Ana Montoya Leo – décédée - et sa fille.

 

Dans quelques jours, la nouvelle équipe de ministres désignée par Pedro Castillo demandera au Parlement son vote de confiance, nécessaire pour qu’elle soit nommée définitivement mais plusieurs blocs ont déjà fait savoir qu’ils ne l’accorderaient pas.

 

« Si à nous, ils ne nous donnent pas la vote de confiance (…) nous partirons, le cabinet sera restructuré et ils auront perdu la première balle d’argent. C’est ce que cherchent les autres députés pour qu’ensuite, le président puisse utiliser la balle d’or qui est la dissolution du congrès pour pouvoir poser une nouvelle fois la question de confiance.

 

Grâce à cet outil, un président peut se défendre contre les actes du Congrès contre lui car si celui-ci refuse 2 fois sa confiance, il peut dissoudre le Parlement comme l’a fait le président par interim Martín Vizcarra en 2019.

 

« Je ne pense pas démissionner parce que c’est un bobard. Je ne vais pas démissionner face à une terrible canaillerie, » a déclaré Valer. Dans la matinée, il a reconnu que sa fille de 29 ans était allée à la police après qu’il l’ait réprimandée mais il nie avoir été violent contre elle ou contre son ex-femme.

 

« si tout cela était vrai, mon intégrité morale m’obligerait à démissionner mais comme ce n’est pas vrai et que ça a un fond politique, ce sera un os dur à ronger. Si le président le veut, ce sera la première balle d’argent que le Congrès aura dépensée, » a déclaré Valer dans une interview accordée à radio Santa Rosa. 

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2022/02/04/peru-pedro-castillo-podria-disolver-el-congreso-si-no-obtiene-el-voto-de-confianza-para-su-nuevo-gabinete/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2022/02/perou-pedro-castillo-pourrait-dissoudre-le-congres-si-son-nouveau-cabinet-n-obtient-pas-la-confiance.html