Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cuba : Cuba vit et travaille

1 Mai 2022, 17:13pm

Publié par Bolivar Infos

Cuba : Cuba vit et travaille

Une véritable marée humaine a exprimé le soutien des Cubains au gouvernement révolutionnaire.

 

La Havane, 1er mai, (RHC).- Ce dimanche, nous avons vécu à nouveau l’expérience des grandes manifestations pour la journée internationale des travailleurs sur les principales places de notre pays. Une nouvelle fois à La Havane, après la pause Covid-19, une marée humaine a défilé sur l’avenue qui passe devant le monument de José Martí, notre Héros National, sur la Place de La Révolution. Cuba vit et travaille, le slogan des manifestations, pouvait-on lire sur des pancartes et des banderoles. Les petits drapeaux cubains qu’agitaient les manifestants devant la tribune ornaient le défilé.

 

En passant, tout le monde saluait le président Miguel Díaz-Canel, le général Raúl Castro et les dirigeants qui assistaient au grand spectacle depuis la tribune.

 

Cuba vit et travaille, reprenait Ulises Guilarte, secrétaire général de la CTC, la Centrale des Travailleurs de Cuba, dans un bref discours, sur la Place de la Révolution de La Havane.

 

«Sur cette place historique de la Révolution, théâtre de tant de batailles patriotiques, et aussi un peu partout dans tout le pays, nous célébrons aujourd’hui la journée internationale des travailleurs, dans une Cuba qui vit et travaille depuis la résistance créative. Nous avançons dans l’édification d’une nation souveraine, indépendante, socialiste, démocratique, prospère et durable».

 

Le secrétaire général de la CTC a qualifié de complexe et défiant le contexte international dans lequel Cuba se bat pour atteindre ses nobles buts.

 

«L’hostilité s’accroît et le blocus économique, commercial et financier est renforcé à l’extrême par le gouvernement des États-Unis, principal obstacle pour nos programmes de développement. Cela s’ajoute à la pandémie mondiale dont l’impact négatif reste encore dans les domaines de l’économie, du social et de l’emploi suite à la perte des millions de vies, la précarisation de l’emploi, la fermeture d’entreprises et l’absence de prestations sociales.

 

Tout cela joue dans le désapprovisionnement de biens sur le marché au détail et dans l’augmentation de l’inflation».

 

Ulises Guilarte a dénoncé la manière dont Washington profite de cette situation pour lancer des campagnes médiatiques afin de créer une matrice d’opinion visant à fracturer l’unité du peuple.

 

Le secrétaire général de la Centrale des Travailleurs de Cuba a mis en avant les programmes que notre pays mène à bien malgré toutes les difficultés.

 

«Cuba ne s’arrête pas. Elle met en œuvre des politiques pour la consolidation des acteurs économiques et des secteurs primaires de sa base productive, pour la transformation intégrale des quartiers et pour la réduction des personnes en situation de vulnérabilité. En même temps, la consultation populaire du projet de code des familles est sur le point de conclure dans tout le pays et le programme pour la promotion de la femme et le programme d’attention à l’enfance et à la jeunesse continuent d’avancer». 

 

Sur ce point, Ulises Guilarte a qualifié d’extraordinaires les efforts déployés par le peuple cubain pour contrôler l’épidémie de Covid-19.

 

«Nous vivons dans un pays qui a développé 5 candidats vaccins, dont 3 devenus des vaccins qui ont permis d’atteindre un indicateur de protection supérieur à 90% de la population. Cela est le fruit du haut degré de qualification et du sens humaniste des scientifiques, des travailleurs de la santé et de l’industrie biotechnologique. Notre gratitude et reconnaissance éternelle pour avoir sauvé notre pays».

 

Un fort applaudissement a ponctué la phrase du secrétaire général de la Centrale des Travailleurs de Cuba.

 

Dans son discours, Ulises Guilarte a également salué les syndicalistes étrangers, plus de 1 060, qui sont venus d’une soixantaine de pays participer à la grande manifestation du premier mai.

 

«Votre présence ici aujourd’hui est une nouvelle preuve du fait que Cuba n’est pas seule. Maintenant, l’impérialisme prétend nous exclure une nouvelle fois du Sommet des Amériques mais cela fait longtemps que Notre Amérique a changé. Elle nous appartient à tous, sans exception, sans exclusion. 

 

Nous allons défiler à vos côtés en brandissant les drapeaux du socialisme, de l’amitié et de la solidarité avec les travailleurs qui sous d’autres latitudes souffrent de l’impact des politiques néo-libérales et de la répression brutale pour leurs revendications visant à transformer l’ordre économique injuste et inégal qui règne aujourd’hui dans le monde».

 

A la fin de son discours, le secrétaire général de la CTC a confirmé le soutien des travailleurs au gouvernement révolutionnaire.

 

«Compatriotes, dans cette journée de commémoration du premier mai, le pas ferme et compact, enthousiaste et coloré des millions de Cubains deviendra une nouvelle fois une démonstration percutante et sans équivoque de l’unité, du soutien et de l’engagement majoritaire du peuple envers le projet social que nous avons choisi de construire. Nous ne nous rendrons pas. Cuba vit et travaille pour son présent et pour son avenir. Nous défendrons notre socialisme tout comme il y a 61 ans sur le sable de la plage Giron. Pour nos héros et martyrs, pour Fidel et pour Raul, pour la continuité des générations les plus jeunes et pour la Patrie. Allons-y à fond! Vive la journée internationale des travailleurs. Jusqu’à la Victoire toujours!»

 

https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/293473-cuba-vit-et-travaille-grande-manifestation-sur-la-place-de-la-revolution-a-la-havane-ce-premier-mai