Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Ce qu’on sait de la reprise des négociations entre le Gouvernement et l’opposition

19 Mai 2022, 18:18pm

Publié par Bolivar Infos

Par Edgar Romero G

 

Le secrétaire aux relations extérieures du Mexique, Marcelo Ebrard , a qualifié de « très positive » l’annonce des conversations et indique que son pays est « disposé et prêt à les recevoir. »

 

Des représentants des délégation de Gouvernement vénézuélien et de ce qu’on appelle la plate-forme unitaire (opposition) ont fait savoir mardi qu’ils s’étaient rencontrés au Mexique pour réouvrir un nouveau chapitre de ces négociations compliquées.

 

Lors de cette réunion, étaient présents le président de l’Assemblée nationale du Venezuela Jorge Rodriguez pour représenter le Gouvernement et l’opposant Gérardo Blyde pour la Plate-forme Unitaire. Tous deux ont publié un message commun sur leur compte Twitter après ce rendez-vous : « En réunion de travail pour des plans d’avenir. Dans le respect de l’esprit du Mexique. »

 

La Plate-forme Unitaire a précisé dans un communiqué que le début de ces conversations inclurait des rencontres et des discussions pour se mettre d’accord sur « les éléments nécessaires » pour une reprise du processus de négociation tandis que Rodriguez a déclaré que le Gouvernement a insisté sur « l’importance cruciale du développement des sujets sociaux. »

 

« Très positive »

 

Le secrétaire aux relations extérieures du Mexique, Marcelo Ebrard, a qualifié de « très positive » la reprise des conversations et a réaffirmé que son pays était prêt à continuer à être l’hôte de ces négociations suspendues en octobre de l’année dernière.

 

« L’annonce de la reprise du dialogue entre le Gouvernement du Venezuela et la Plate-forme Unitaire du Venezuela est très positive. Le Mexique est disposé et prêt à les recevoir et à contribuer à ce que ce soit un succès.compliments, » a écrit le fonctionnaire mexicain sur son compte Twitter mercredi matin.

 

Le Mexique a accueilli les négociations entre le Gouvernement et l’opposition vénézuélienne en août 2021 avec la médiation de la Norvège. Lors de la première ronde, les parties ont signé un mémorandum d’entente pour réaffirmer leur disposition au dialogue.

 

Saab dans les négociations

 

Rodriguez a précisé que le Gouvernement insiste pour exiger que le diplomate Vénézuélien Alex Saab participe à la table de négociations.

 

« Notre frère Alex Saab, enlevé depuis 704 jours, est membre de plein droit de la délégation du Venezuela et est notre délégué à la table sociale que nous avons instaurée. C’est pourquoi le Venezuela a exigé, exige et exigera la participation d’Alex Saab à chacune des initiatives de travail qui seront décidées, » a dit le président de l’Assemblée nationale.

 

Ceci est une condition que le Venezuela a posée pour la reprise des négociations depuis qu’elles ont été suspendues il y a sept mois. En effet, le dialogue a été interrompu après l’extradition du patron et diplomate vénézuélien aux États-Unis.

 

Assouplir les sanctions

 

Alors qu’on apprenait cette rencontre entre Rodriguez et Blyde, mardi, dans plusieurs médias circulait également une information concernant le fait que les États-Unis allaient assouplir les sanctions économiques contre le Venezuela.

 

Mais lors de la septième conférence annuelle sur la sécurité de l’hémisphère organisée par l’université internationale de Floride, Juan Gonzalez, conseiller du président Joe Biden pour les affaires de l’hémisphère occidental a précisé que les pas ques ferait la Maison-Blanche seraient une réponse à ce qu’annonceraient le Gouvernement et l’opposition vénézuélienne.

 

« Nous, nous ferons une déclaration en réponse à ce qu’auront dit les deux parties, » a-t-il dit après avoir souligné que l’allégement des sanctions dépendendait des avancées concrètes dans les négociations.

 

« Nous allons relâcher la pression à partir d’actions, de résultats ambitieux et concrets qui amènent le Venezuela à des élections libres et démocratique et alors seulement, nous le ferons ainsi. S’il y a du retard, du recul, alors nous appliquerons de nouveau les sanctions. »

 

La vice-présidente du Venezuela, Decy Rodriguez, a fait savoir, pour sa part, que le Gouvernement avait vérifié et confirmé l’allégement des sanctions. Concrètement, elle a signalé que les États-Unis avaient « autorisé les entreprises pétrolières étasuniennes et européennes à négocier et à reprendre leurs opérations » au Venezuela.

 

On sait que les changements qui devraient être appliquée par Washington concernant les sanctions seraient de permettre à Chevron corp. de négocier sa licence avec la compagnie d’État Petroleos de Venezuela (PDVSA) mais ni de forer ni d’exporter du pétrole d’origine vénézuélienne.

 

« Le Venezuela souhaite que ces décisions des États-Unis d’Amérique ouvrent la voie à une levée totale des sanctions illégales qui affectent tout notre peuple, » a ajouté Rodriguez.

 

Elle a également dit que Caracas « continuerait à promouvoir infatigablement le dialogue fécond au Venezuela et à l’étranger. »

 

« Un accord est urgent »

 

L’ancien député Juan Guaidó, que les États-Unis, bien qu’il ait perdu tout importance, continuent à reconnaître comme le représentant du « Gouvernement par intérim » du Venezuela s’est prononcé sur la rencontre entre Rodriguez et Blyde:

 

« Nous insistons sur l’urgence de reprendre immédiatement le mécanisme du Mexique en faveur des Vénézuéliens, conscients de la façon dont il a été utilisé auparavant par la dictature. Et c’est pourquoi l’accompagnement international et renforcer l’unité sont des clés pour atteindre de vraies solutions, » a-t-il écrit sur son compte Twitter.

 

Il a également considéré qu’« un accord était urgent pour s’occuper de l’urgence, faire justice, rétablir les institutions du pays et avoir des conditions pour des élections libres et justes avec des garanties pour tous les secteurs. »

 

Jusqu’à présent, ni les parties vénézuélienne ni le Gouvernement mexicain n’ont annoncé de date pour la reprise des négociations.

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.resumenlatinoamericano.org/2022/05/18/venezuela-lo-que-se-sabe-de-la-iniciativa-para-retomar-las-negociaciones-entre-el-gobierno-y-la-oposicion-de-venezuela/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2022/05/venezuela-ce-qu-on-sait-de-la-reprise-des-negociations-entre-le-gouvernement-et-l-opposition.html