Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Une commission spéciale pour enquêter sur les plans d’assassinat du président Maduro par les États-Unis

21 Mai 2022, 17:11pm

Publié par Bolivar Infos

Lors de sa session ordinaire de ce mardi, l’Assemblée nationale a créé une commission spéciale destinée à enquêter sur les faits révélés par l’ancien secrétaire à la défense des États-Unis, Marc Esper dans son autobiographie « Un serment sacré » dans laquelle il indique que Donald Trump et Juan Guaidó avaient l’intention d’envahir le territoire vénézuélien et d’assassiner le président constitutionnel de la République Bolivarienne du Venezuela, Nicolas Maduro.

 

Cette commission sera présidée par le député Pedro Infante et sera composée par les députés José Brito, premier vice-président, Ricardo Gonzalez , second vice-président, Grecia Colmenares, Mario Silva, Ilenia Medina, Gilberto Prieto, Oscar Ronderos et Alphonso Campos.

 

Lors du débat, le député Ricardo Gonzalez a fait une analogie des faits révélés par Mark Esper et dénoncés et décrits par Samuel Moncada, l’ambassadeur vénézuélien accrédité aux États-Unis par le Gouvernement. Il a détaillé la réunion du 5 février 2020 à la Maison-Blanche lors de laquelle ont été reçus les opposants Juan Guaidó, Julio Borges, Carlos Vecchio, Mauricio Claver-Carone et Juan Victor Salcedo.

 

Gonzalez a expliqué que Donald Trump avait proposé que les forces armées étasuniennes se débarrassent du président vénézuélien, et que Guaidó avait répondu qu’il était d’accord. Le député a aussi analysé systématiquement les faits enregistrés au Venezuela de 2018 à 2021 et a demandé la mise en place d’un mécanisme d’enquête pour ces événements.

 

Pour sa part, la députée Grecia Colmenares a qualifié de « révoltante », l’action de l’opposition et exigé qu’on lui applique la justice. « Ils représentent l’histoire sombre de notre pays parce qu’ils ont essayé de décider du destin des Vénézuéliens et de porter atteinte au président Nicolas Maduro, » a-t-elle souligné.

 

Ensuite, le député Mario Silva a évoqué une interview du sénateur républicain Richard Black qui a avoué que c’était l’agence centrale de renseignements (CIA) qui était responsable de l’explosion au Liban, un acte terroriste a provoqué la chute de l’économie du pays grâce à l’application de la loi César qui est quelque chose de similaire aux mesures coercitives unilatérales appliquées au Venezuela.

 

Pendant ce temps, le député Pedro Infante a fait une chronologie des faits de 2018 à 2020, époque où on parlait de l’invasion étrangère. Il a exigé que soient prises des mesures exemplaires contre les responsables.

 

Pour l’opposition, le député Alfonso Campos a nié toute action qui porte atteinte au pays et appelé instamment le procureur général de la République, Tarek William Saab, à poursuivre et à sanctionner ceux qui sont impliqués.

 

Enfin, la première vice-présidente du pouvoir législatif, la députée Iris Varela, a exhorté les autorités compétentes à appliquer des sanctions sévères aux responsables de ces délits et a demandé d’éviter qu’ils restent en liberté. « La Patrie ne se construit pas avec des lâches, elle se construit avec des vaillants, la justice doit arriver tôt ou tard. »

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://albaciudad.org/2022/05/an-crea-comision-especial-para-investigar-planes-de-magnicidio-de-ee-uu-tras-revelaciones-de-mark-esper-sobre-reunion-trump-guaido/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2022/05/venezuela-une-commission-speciale-pour-enqueter-sur-les-plans-d-assassinat-du-president-maduro-par-les-etats-unis.html