Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mexique : Le choix de la vérité

8 Août 2022, 18:20pm

Publié par Bolivar Infos

Mexique : Le choix de la vérité

 

Auteur: Guillermo Alvarado

 

Le président du Mexique, Andrés Manuel Lopez Obrador, AMLO par ses initiales, a ordonné au secrétaire de la Marine d'ouvrir ses archives dans le cadre des enquêtes sur la "guerre sale", une période sombre de l'histoire récente du pays.

 

Entre 1965 et 1990, les gouvernements en place ont mené une répression ouverte contre les opposants politiques, les mouvements étudiants, les mouvements syndicaux, les paysans et certains groupes de guérilla généralement éphémères.

 

Les violations les plus graves des droits humains de milliers de personnes étaient courantes dans tout le Mexique: enlèvements, disparitions forcées, meurtres, tortures et autres abus, ainsi que l'enterrement de nombreuses victimes dans des fosses clandestines.

 

Avec le consentement des dirigeants du pays, les forces armées, l'état-major présidentiel et la redoutable et désormais défunte Direction fédérale de la sécurité ont été impliqués dans ces actes répugnants, et les ressortissants étrangers résidant dans le pays figuraient également parmi leurs cibles.

 

En juin, AMLO a annoncé que l'armée mexicaine remettrait également des documents sur cette affaire, et maintenant la marine s'y joint.

 

Les enquêtes sont menées par une commission spéciale, créée par l'exécutif dans le but de découvrir toute la vérité, de clarifier les faits et de traduire les responsables en justice, ce que des milliers de familles attendent toujours.

 

Le président Lopez Obrador a affirmé que cette équipe aura un accès illimité à toutes les archives nécessaires, ainsi qu'aux témoignages des survivants ou de leurs proches.

 

Malgré les années qui se sont écoulées, on ignore toujours le nombre exact de personnes disparues ou enlevées, ainsi que celles qui ont perdu la vie pendant cette période, et les auteurs de ces atrocités restent impunis et anonymes.

 

Il s'agit d'une question qui "nous intéresse et nous préoccupe tous", a-t-il déclaré, car c'est le seul moyen de garantir que de tels événements ne se reproduiront plus jamais.

 

Bien que cela ne fasse pas partie de cette étape particulière, beaucoup espèrent également que tout sera révélé concernant la capture et la disparition des 43 étudiants d'une école normale de la ville d'Ayotzinapa, dans l'État de Guerrero.

 

Seules la vérité, l'application de la justice et l'indemnisation des victimes peuvent guérir les blessures d'une société fracturée par la corruption, l'autoritarisme et l'imprévoyance des gouvernements d'il y a peu.

 

https://www.radiohc.cu/fr/especiales/comentarios/295619-choix-de-la-verite