Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brésil : 800 bibliothèques perdues en cinq ans

20 Septembre 2022, 15:16pm

Publié par Bolivar Infos

 

 

Brasilia, 18 septembre (Prensa Latina) Le Brésil a perdu près de 800 bibliothèques publiques entre 2015 et 2020, préjudice lié à la disparution du ministère de la Culture ordonnée par le président d’extrême droite Jair Bolsonaro et le désordre au sein des administrations de l’État, a-t-on appris aujourd’hui. 

 

Le portail Brasil de Fato révèle que les experts du secteur estiment que le nombre pourrait être encore plus élevé.

 

Selon le professeur Cibele Araújo, du cours de bibliothéconomie de l’École de communication et des arts de l’Université de Sao Paulo (USP), les données renforcent les allégations d’outrage des derniers gouvernements à la culture et à l’éducation. 

 

«Les bibliothèques publiques dans de nombreuses municipalités sont un maillon fondamental de la culture, pour la formation de l’individu, pour le développement de sa citoyenneté», a-t-il déclaré.

 

Ces institutions proposent souvent des activités telles que des soirées littéraires, des récitals, des présentations de comédies musicales et de pièces de théâtre. 

 

«Ces espaces favorisent la diffusion sûre de l’information, la culture, la formation éducative des personnes et la préservation de la mémoire historique», a déclaré la journaliste Ana Paula Medeiros, qui a interviewé Araújo.

 

Elle a précisé que chaque type de bibliothèque (publique, scolaire ou circulante) répond à des besoins d’information et culturels spécifiques de la société.

 

Araújo a souligné que « les bibliothèques publiques sont également importantes pour la mémoire brésilienne en stockant la littérature, l’information et l’histoire locales à partir des livres physiques et des projets internes pour raconter et réciter des histoires ».

 

Il faut avoir un programme de défense devant les maires, les gouverneurs, les conseillers et les députés. Investir dans la culture n’est pas un coût, c’est un pur bénéfice pour avoir une société plus développée, a-t-il affirmé.

 

En 2010, sous le gouvernement de l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva, a été adoptée la loi 12.244, qui prévoit que les écoles publiques doivent être équipées de bibliothèques. 

 

Cependant, souligne le média numérique, surtout après le coup d’État parlementaire et judiciaire qui a écarté la présidente Dilma Rousseff du pouvoir en 2016, «le chemin pour atteindre cet objectif a été plus long» et difficile que prévu. 

 

Le professeur Valdir Heitor Barzotto, directeur adjoint de la Faculté d’éducation de l’USP, a réaffirmé l’importance des bibliothèques publiques pour la formation des citoyens. 

 

Il a averti que «moins la jeunesse a accès à la mémoire accumulée par l’humanité, moins elle a accès aux bibliothèques, plus elle devient déconnectée du monde dans lequel elle vit».

 

https://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=890221:le-bresil-a-perdu-800-bibliotheques-en-cinq-ans&opcion=pl-ver-noticia&catid=99&Itemid=101