Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela: Juan Guaidó a quitté la Colombie pour les Etats-Unis

26 Avril 2023, 16:36pm

Publié par Bolivar Infos

 

 

L'opposant vénézuélien Juan Guaidó s'est rendu lundi soir aux États-Unis, après que le Gouvernement colombien n'ait pas accepté sa présence à la Conférence internationale sur le processus politique au Venezuela.

 

Le ministère colombien des Affaires étrangères, dans un message diffusé sur son compte Twitter, a confirmé mardi que des agents de Migration Colombie ont transféré Guaidó à l'aéroport El Dorado de Bogotá pour « vérifier qu’il est bien parti » vers les États-Unis. « Il a été accompagné d’agents des Etats-Unis, tout le temps à El Dorado, et le billet a été fourni par les États-Unis, » a déclaré Alvaro Leyva, le chancelier colombien, à la presse.

 

« Dans la soirée, Migration Colombie a conduit M. Juan Guaidó, de nationalité vénézuélienne qui se trouvait à Bogota de manière illégale, à l'aéroport El Dorado dans le but de vérifier qu’il partait bien sur une compagnie aérienne commerciale pour les États-Unis, pendant la nuit, » a-t-il souligné.

 

Le texte précise que le Gouvernement colombien ne lui a pas fourni d'avion pour se rendre sur le territoire étasunien et qu'il avait lui-même « acquis » le billet d'une compagnie aérienne commerciale.

 

Migration Colombie a publié un communiqué indiquant qu’on a délivré à Guaidó un permis de transit, qui lui permettait de rester 15 jours en Colombie, mais qu'il « est entré illégalement dans le pays », c’est pourquoi on a ouvert une procédure administrative. « On a tamponné son passeport de départ, on l’ a accompagné pour prendre le vol qu'il avait acheté précédemment et il a pris l'avion pour les États-Unis avec l’autorisation de ce pays. Son départ était légal, comme celui de tout autre voyageur.

 

L'opposant vénézuélien, quant à lui, a diffusé une vidéo depuis un avion commercial, affirmant qu'ils « le chassent de Colombie » mais il a également reconnu que les autorités colombiennes « étaient très respectueuses. » Néanmoins, il a exprimé son espoir qu'ils répondent à ce sujet.

 

Guaidó a également allégué qu’il a été contraint de prendre ce vol à cause de soi-disant « menaces » du Gouvernement du président vénézuélien Nicolás Maduro.

 

En arrivant à l'aéroport de Miami (États-Unis), un Guaidó solitaire, portant un sac à dos et vêtu de vêtements décontractés, a fait de brèves déclarations mardi matin. Il a affirmé qu'il donnerait plus de détails. Cette réception solitaire contrastait avec les cortèges et les honneurs auxquels il était habitué dans le passé, lorsqu'il était le soi-disant « président par intérim » du Venezuela.

 

Guaidó était arrivé en Colombie 24 heures plus tôt, ce lundi matin, selon un communiqué qu'il a lui-même publié, précisant qu'il était entré dans le pays « à pied », illégalement.

 

Il a déclaré qu'il tentait de rencontrer des représentants internationaux lors du sommet de Bogota auquel participent  des délégations de 20 pays afin de promouvoir le dialogue entre le Gouvernement vénézuélien et l'opposition politique, et de parvenir à une éventuelle levée des sanctions étasuniennes.

 

Mais le chancelier de la Colombie, Álvaro Leyva, a déclaré que Guaidó n'était pas invité au sommet sur le Venezuela qui se tenait mardi. Cette décision, a indiqué le Gouvernement, n'a rien à voir avec Guaidó lui-même mais avec le fait que seuls les représentants des délégations internationales sont convoqués à la rencontre du 25 avril. Ni le parti au pouvoir  ni l'opposition ne seront à cette réunion.

 

« On voit que derrière son action, il y avait l'intention de faire du bruit, pour dire le moins, » a déclaré Leyva. « Ce qui s'est passé hier a été une action élaborée conjointemen », préparée par les États-Unis", a-t-il déclaré, notant que ce pays a collaboré avec l'autorité colombienne « à cause de l'intérêt qu'il à ce que l’événement d'aujourd'hui (la conférence internationale) soit pleinement réussi. »

 

Quelques heures plus tard, le président colombien Gustavo Petro a démenti le fait que Guaidó ait été expulsé de Bogota et affirmé « qu'il vaut mieux que le mensonge n'apparaisse pas en politique ».

 

« M. Guaidó avait un accord pour se rendre aux États-Unis. Nous le permettons pour des raisons humanitaires bien qu’il soit entré illégalement dans le pays", a écrit le président colombien sur Twitter.

 

Petro a également critiqué le fait que Guaidó soit entré illégalement en Colombie, et a souligné qu'il aurait pu entrer en Colombie avec son passeport et demander l'asile, s'il avait vraiment l'impression d'être persécuté. « Il n'a pas de raison d'entrer illégalement dans le pays. On lui a offert le permis de transit, il n'a pas été renvoyé dans son pays (le Venezuela) et avec l’autorisation des États-Unis, il s'est envolé vers ce pays.

 

« Évidemment, un secteur politique voulait perturber le libre déroulement de la conférence internationale sur le Venezuela, » a déclaré Petro.

 

Entre-temps, depuis le Venezuela, des parlementaires ont affirmé que le président autoproclamé du Venezuela a fui le pays comme un « lâche » après que ses camarades aient retiré leur soutien à sa candidature aux élections. « La vérité est que ce qui s'est passé, c'est que son propre parti (Volonté Populaire) lui a retiré la candidature et face à cette situation, sans aucun soutien, même pas de son parti, il a dû chercher une façon de s’enfuir," a révélé lundi le numéro deux du Parti Socialiste Uni du Venezuela (PSUV), Diosdado Cabello.

 

En 2019, le dirigeant de l'opposition et député Juan Guaidó s'est autoproclamé « président par intérim » du Venezuela avec le soutien des États-Unis et de leurs alliés européens mais la chute de l'« interim » n'a pas pris longtemps après que Washington lui ait retiré son parapluie et se soit rapproché du Gouvernement du président Nicolás Maduro.

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol:

https://albaciudad.org/2023/04/juan-guaido-huyo-a-miami/

URL de cet article:

http://bolivarinfos.over-blog.com/2023/04/venezuela-juan-guaido-a-quitte-la-colombie-pour-les-etats-unis.html