Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cuba : Campagne nationale de vaccination antipolio orale

Publié le par Bolivar Infos

Cuba : Campagne nationale de vaccination antipolio orale

 

Pour la protection de la santé infantile

 

Durant les mois de février et avril, 471 888 enfants recevront leur dose de vaccin dans le cadre de la 56e Campagne nationale de vaccination antipoliomyélitique orale, dans les polyclinique de l’ensemble du pays, a annoncé à Granma le Dr Francisco Duran Garcia, directeur national du département d’épidémiologie du ministère de la Santé publique.

 

Auteur: Lisandra Fariñas Acosta | lisandra@granma.cu

 

9 février 2017

 

Durant les mois de février et avril, 471 888 enfants recevront leur dose de vaccin dans le cadre de la 56e Campagne nationale de vaccination antipoliomyélitique orale, dans les polyclinique de l’ensemble du pays, a annoncé à Granma le Dr Francisco Duran Garcia, directeur national du département d’épidémiologie du ministère de la Santé publique.

 

Cette campagne se déroulera en deux étapes. La première phase aura lieu du 20 au 26 février, et la deuxième est prévue du 17 au 23 avril.

 

Selon le spécialiste, sur le total des mineurs qui seront immunisés, 363 778 sont âgés de moins de 3 ans et se verront administrer les deux doses, tandis que 108 110 enfants de neuf ans recevront leur rappel durant la deuxième étape.

 

De 1962 à 2016, plus de 83 800 000 doses du vaccin antipolio ont été administrées pour protéger la population cubaine de moins de 69 ans contre cette maladie.

 

Cuba a été le premier pays d’Amérique latine à avoir été déclaré territoire sans poliomyélite, et assure une couverture de 95% de vaccination dans les différentes tranches d’âge. Aujourd’hui, 14 maladies infectieuses ont été éradiquées, 9 ne constituent pas un problème de santé, 5 n’ont qu’une faible incidence et une trentaine de maladies et de formes cliniques sont sous contrôle. À l’heure actuelle, les taux de mortalité par maladies infectieuses sont inférieurs à 1%, si bien que ces maladies ne figurent pas parmi les principales causes de décès dans l’Île.

 

http://fr.granma.cu/cuba/2017-02-09/pour-la-protection-de-la-sante-infantile