Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brésil : Lula condamné à 9 ans de prison

Publié le par Bolivar Infos

 

Par Rafael Tatemoto

La sentence contre Lula concerne l'affaire du triplex. Lula est en tête de tous les sondages pour les élections de 2018.

 

La première sentence a été prononcée mercredi dans la première affaire concernant Lula dans le cadre de l'Opération Lava Jato. Le juge fédéral de première instance Sérgio Moro, responsable de cette opération à Curitiba, dans l'état de Paraná, au sud du pays, a condamné Lula à 9 ans et demi de prison pour corruption et blanchiment d'argent.

 

Il est possible de faire appel devant le Tribunal Régional Fédéral de la 4° Région et Lula ne sera inéligible pour les élections de 2018 que si la décision est confirmée en seconde instance. Il ne pourra être emprisonné qu'après cette confirmation.

 

Lula est accusé par le Ministère Public Fédéral d'avoir reçu des pots-de-vin concernant 3 contrats entre l'entreprise de construction OAS et Petrobras. Un appartement triplex à Guarujá, sur le littoral de l'état de São Paulo, a soi-disant été offert à Lula dans le cadre de ces négociations. Selon le Procureur qui a demandé la peine de prison, Lula pourrait être coupable de corruption passive et de blanchiment d'argent.

 

Selon le juge Moro: « Entre les crimes de corruption et de blanchiment d'argent, il y a « concours matériel1», c'est pourquoi la peine atteint 9 ans et 6 mois de prison. »

 

Les procureurs ont demandé la condamnation à la prison en régime de détention fermé et le paiement d'un amende de plus de 87 millions de réaux (26,3 millions de dollars).

 

L'un des points les plus importants pour ce processus a été le changement des déclarations de Léo Pinheiro, ex-directeur exécutif de l'entreprise de construction OAS. L a presse a fait savoir qu'on ne sait pas pourquoi, sa proposition de délation récompensée avait été écartée par le Ministère Public Fédéral. A ce moment-là, plusieurs publications indiquaient que Pinheiro n'impliquait pas Lula dans ces faits.

 

Après sa condamnation, on accepté la proposition de délation de Pinheiro et là, il a affirmé que le triplex appartenait à Lula.

 

Par contre, la défense de Lula a présenté un ensemble de preuves qui montrent qu'il était impossible à l'entreprise de construction OAS de transférer cette propriété à Lula même non officiellement. Les avocats de l'ex-président ont présenté des documents prouvant que l'appartement triplex a été offert comme garantie dans des opérations financières et que, par conséquent, il ne pouvait pas appartenir à Lula.

 

Dans ses allégations finales, la défense a réaffirmé ces faits et y ajouté une nouvelle preuve : l'OAS a cédé les droits économiques et financiers de l'immeuble dans lequel se trouve le triplex à la Caixa Económica Federal, une banque brésilienne d'Etat, c'est à dire que pour que quelqu'un obtienne l'appartement, même l'entrepreneur, il devrait le payer à la banque, ce qui prouve que l'immeuble de Guarujá ne pourrait pas être offert à Lula comme pot-de-vin. Selon la défense, cela prouve que l'ex-président n'a jamais été propriétaire de cet immeuble, ce qui rend la condamnation juridiquement nulle.

 

Selon l'avocat de Lula, Cristiano Zanin Martins, « alors que le Ministère Public Fédéral n'a pu présenter aucune preuve, la défense présente aujourd'hui2, la preuve convaincante de l'innocence du président Lula. » Pour l'avocat, le procès contre Lula « a une signification politique évidente. » Il déclare : « En ce moment, avec les preuves que nous avons présentées dans nos allégations finales, une sentence de condamnation serait clairement politique. »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos


1Quand la même personne commet 2 délits distincts et que les peines s'ajoutent (note contenue dans le texte original)