Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bolivie : Le Gouvernement demandera une rectification publique après la diffusion d'une vidéo destinée à discréditer Evo Morales

Publié le par Bolivar Infos

Cubadebate, 28 décembre 2016

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Le Gouvernement de Bolivie analyse aujourd'hui es moyens légaux et diplomatiques par lesquels il exigera une rectification publique de la part des responsables de la divulgation d'une vidéo qui cherche à dénigrer l'image du président Evo Morales.

 

Ces dernières heures, un montage audiovisuel qui montrait soi-disant le Président naviguant sur un site pornograhique pendant une session de la Cour Internationale de Justice de La Haye a circulé sur les médias à scandale.

 

Un communiqué du Ministère de la Présidence a qualifié ce soir d'agression raciste et xénophobe la divulgation de ce matériel en assurant que « par des moyens réguliers et diplomatiques, le Gouvernement exigera la rectification publique de cette infâmie. »

 

en tant que Gouvernement, nous démentons formellement l'exitence de cette sessio, pire encore, laprésence du Président Evo Morales, » précise le document.

 

Il a soutenu que la versiond igitale du journal britannique Daily Mirror reprise par la presse à scandale, enparticulier lapresse chillienne, constitue un montage grossier destiné à porter atteinte à l'image et au prestige du premierprésident indigène de l'Etat Plurinational.

 

Cela, remarque le texte, constitue un outrage intolérable envers le peuple bolivien.

 

Pour le Ministre de la Présidence, « cette agression raciste et xénophobe fait partie d'un nouveau chapitre de ce qu'ona ppelle « la guerre de quatrième génération » basée sur la mensonge et la diffammation, des armes ignobles auxquelles font appel des esprits minéspar la morbidité des médias et l'intérêt politique subalterne. »

 

Le Gouvernement a exhorté le peuple bolivien à être en alerte pour ne pas se laisser surprendre à l'avenir par cette sorte d'agressions indignes et dépourvues de toute éthique (…) Nous faisons appel à sa conscience critique pour nepas être intimidé et trompé par des stratégies de communication viles.

 

Ils nous ont attaqués, ils nous attaquent et ils continueront à nous attaquer dans un but évident et notre seule érponse sera la vérité et la défense de la dignité du peuple bolivien, déclare le texte.

 

Pour sa part, le président du Sénat, José Alberto Gonzales, a déclaré que ce montage réalisé par la presse jaune cherche à affecter l'image du Président de la Bolivie à l'occasion du Jour des Saints Innocents, ce 28 décembre. En réalité, ces images ont été extraites d'une bande enregistrée à Ciudad del Este, Paraguay, où le conseiller municipal Celso Miranda a ouvert une vidéo sur laquelle on entendait des gémissements pendant une manifestation.

 

Source en espagnol :

http://www.cubadebate.cu/noticias/2016/12/28/bolivia-exigira-a-medios-de-prensa-responsables-rectificar-agravio-contra-evo-morales/#.WGS_j3d7QRE

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2016/12/bolivie-le-gouvernement-demandera-une-rectification-publique-apres-la-diffusion-d-une-video-destinee-a-discrediter-evo-morales.html